Accompagnant Educatif et Social

Le métier d’Accompagnant Educatif et social : un professionnel de la proximité

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Éducatif et Social atteste des compétences requises pour accompagner les personnes au quotidien, tout en coopérant avec l’ensemble des professionnels concernés. Ses titulaires veillent à la participation à la vie sociale et citoyenne de la personne. Cet accompagnement prend en compte des spécificités des différents lieux de vie, à domicile, au sein d’une structure collective ou encore dans les lieux de scolarité ou d’accueil des enfants et des jeunes.
Quel que soit le lieu, l’accompagnement social au quotidien vise à compenser les conséquences d’un handicap, qu’elles qu’en soient l’origine ou la nature, qu’il s’agisse de difficultés liées à l’âge, à la maladie ou au mode de vie, ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité. Il permet à la personne concernée de définir et de mettre en œuvre son projet de vie.

Les Accompagnants Éducatifs et Sociaux (AES) sont appelés à développer la qualité de vie des personnes aidées, à promouvoir leur autonomie ainsi qu’à contribuer au maintien des liens sociaux, par :
-  Un accompagnement et une aide dans les actes essentiels de la vie quotidienne ou dans les activités ordinaires (aide aux déplacements, aide à l’alimentation, aide à la toilette, entretien,…)

-  Un soutien à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un projet de vie personnalisé

-  Un accompagnement et une aide dans les activités de vie sociale, relationnelle ou citoyenne.

L’AES doit posséder des qualités humaines et relationnelles ainsi qu’un sens de l’organisation qui lui permettront d’établir une relation de qualité avec les personnes accompagnées (personnes âgées, adultes ou enfants en situation de handicap, familles) à travers les activités de la vie quotidienne, en tenant compte de leurs désirs, de leurs projets.

L’AES doit pouvoir s’adapter à chaque situation singulière des personnes aidées, doit pouvoir analyser les besoins et y répondre en respectant les limites professionnelles et un devoir de discrétion. Enfin, un équilibre personnel est requis pour faire face aux situations rencontrées.

Le DEAES (Diplôme D’État d’Accompagnant Éducatif et Social) est structuré en un socle commun de compétences et 3 spécialités :

« Accompagnement de la vie à domicile »,
« Accompagnement de la vie en structure collective »,
« Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire ».

Le diplôme mentionne la spécialité acquise.

Ce Diplôme d’État constitue le premier niveau de qualification de la filière préparant aux métiers de l’intervention sociale.

Modalités d’accès à la qualification

L’ISSM propose différents modes d’accès à cette qualification :

Une formation sur 12 mois accessible aux demandeurs d’emploi

Une formation sur 20 mois accessible aux salariés bénéficiant de contrat de professionnalisation

Une formation dispensée dans le cadre de la formation continue, proposée en domaines de formation indépendants, destinée aux salariés en poste ainsi qu’aux personnes en reconversion ou en congé formation (partenariat avec l’IRFA, totalité du parcours prévue sur 18 mois)

Un accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience.

La formation

Ses objectifs sont conformes au décret du 29 janvier 2016.

Le certificat de spécialité « Accompagnement de la vie à domicile » atteste des compétences nécessaires pour contribuer à la qualité de vie de la personne, au développement ou au maintien de ses capacités à vivre à son domicile.
- Publics : Personnes âgées, personnes en situation de handicap ou de difficultés sociales.
Lieux d’exercice et modalités principales : Domicile de la personne accompagnée (emploi direct ou service d’aide à domicile SAD, …), Interventions par le biais de services d’accompagnement à la vie sociale ou services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAVS, SAMSAH), etc.

Le certificat de capacité « Accompagnement à la vie en structure collective » atteste des compétences nécessaires au soutien des relations interpersonnelles et à la qualité de vie de la personne dans son lieu de vie collectif.
- Publics : Personnes âgées, personnes en situation de handicap ou de difficultés sociales.
Lieux d’exercice et modalités principales : Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), Structures d’hébergements pour personnes adultes handicapées (foyer d’hébergement, de vie, d’accueil médicalisé,…) et pour enfants (maison d’enfants à caractère social, institut médico-éducatif,…), Structures d’insertion (centres d’hébergement et de réinsertion sociale, etc).

Le certificat de spécialité « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire » atteste des compétences nécessaires pour favoriser, faciliter et participer à l’autonomie des enfants et des jeunes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage, les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs.
- Enfants et jeunes en situation de handicap, dans le cadre de leur plan de compensation.
Lieux d’exercice et modalités principales : Milieu scolaire, structures d’accueil Petite Enfance, centres de loisirs, établissements et services médico-sociaux, structures culturelles et sportives.

La formation doit permettre aux stagiaires AES de s’approprier les fondements de ce métier, les valeurs communes à tous les professionnels, les savoirs, savoir-être et savoir-faire spécifiques, ainsi que de construire un positionnement professionnel en cohérence avec l’éthique de l’intervention sociale.

Les professionnels devront veiller tout particulièrement au respect des droits et libertés de la personne et de ses choix de vie.

Organisation de la formation

Cette formation modulaire de 1365 h se déroule sur le mode de l’alternance :

L’enseignement théorique d’une durée de 525 heures est réparti en 4 domaines de formation (DF) :

DF1 « Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale » 140h (126h + 14h)
DF2 « Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité » 161h (98h + 63h)
DF3 « Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés » 91h (63h + 28h)
DF4 « Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne » 112h (70h + 42h)

L’enseignement pratique est constitué de 840 heures de stage.
Les référentiels de compétence, certification et formation sont accessibles dans les documents téléchargeables.
Des dispenses et/ou allègements sont également possibles selon les diplômes ou titres acquis au préalable.

ACQUISITION D’UNE NOUVELLE SPECIALITE

Le nouveau diplôme AES fusionne les diplômes AMP et AVS et permet la poursuite d’un parcours de formation facilitant ainsi les passerelles entre les diplômes.
Les titulaires des diplômes AMP et/ou AVS peuvent décider d’entreprendre une formation sur une autre spécialité. Dans ce cas, ils n’ont à effectuer que 147 heures de formation théoriques et 175 heures de formation pratique rattachées à la spécialité et sont dispensés des enseignements du socle commun.

Prochaine date d’entrée pour les spécialisations : renseignements auprès de l’ISSM.

Modalités de certification

L’annexe III de l’arrêté du 29/01/2016, définit le référentiel et les modalités de certification des différents domaines de compétences.
Chaque domaine doit être validé séparément. Un domaine est validé lorsque le candidat obtient une note moyenne au moins égale à 10/20 pour ce domaine.

Conditions d’accès à la formation

Aucun diplôme n’est requis pour entrer en formation d’AES, néanmoins l’accès à la formation est effectif après la réussite aux épreuves de sélection.
Cette sélection se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission.

L’épreuve écrite d’admissibilité :

D’une durée d’1h30, cette épreuve consiste en un questionnaire d’actualité comprenant 10 questions, afin d’identifier ses capacités à concevoir, rédiger présenter et justifier ses idées de façon ordonnée à l’écrit. Notation sur 20 points : l’admissibilité est prononcée à partir de la note de 10/20.

L’épreuve orale d’admission :

Il s’agit d’un entretien avec un professionnel et un formateur à partir d’un questionnaire ouvert, renseigné par le candidat avant l’épreuve. Ce mode de sélection permet d’identifier les capacités du candidat à s’exprimer, à ordonner et à justifier ses idées à l’oral. Cet entretien permet également de juger de la réelle motivation du candidat. L’épreuve d’admission est notée sur 20 points. Les candidats dont la note est supérieure ou égale à 10/20 sont inscrits sur une liste d’admission par ordre de mérite.

Dispense de sélection :
Certains diplômes peuvent dispenser de l’épreuve écrite (cf. dossier d’inscription).
Certains diplômes (DEAVS, DEAMP) permettent un accès direct à une spécialité.
Le dossier d’inscription et le règlement d’admission sont téléchargeables sur le site.

Formation continue des salariés

L’ISSM et l’IRFA sont partenaires pour une offre de formation continue aux salariés en poste au sein des secteurs médico-sociaux, vers le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social.

Deux spécialités proposées dans ce cadre : Vie à domicile ou Vie collective en établissement.

Cette offre de formation continue est conçue pour répondre aux objectifs suivants :

Qualifier les salariés intervenant dans les champs de l’aide à domicile et des établissement et services sociaux et médico-sociaux : Services d’aide à domicile, Services de soins infirmiers à domicile, Résidences Autonomie, EHPAD, Accueils de jour, Foyers d’hébergement pour personnes en situation de handicap, Instituts médico-éducatifs, Maisons d’enfants à caractère social, etc.

Proposer un calendrier modulaire, et un rythme compatible avec la vie des services ou établissements :
- Une formation sur 19 mois, d’octobre année N à avril année N + 2
- Un rythme quasi-constant, de 4 à 5 jours de formation par mois (hors juillet – août)

Organiser le rythme et les contenus de formation pour favoriser la réussite des salariés, avec une recherche d’équilibre vie professionnelle – vie familiale – investissement en formation

Favoriser l’individualisation des parcours, par une offre de formation modulaire, par domaine de compétences intégrant les aspects de validation : possibilité de parcours à la carte en cas d’allègement, d’arrêt ou de suspension, suivi personnalisé

Garantir la cohérence de l’ensemble des apports pédagogiques grâce à l’animation régulière d’ « ateliers de professionnalisation », et ce par la même structure tout au long du parcours

Décloisonner les approches par la mixité des deux spécialités « Vie à Domicile » et « Vie en Etablissement ».

Cette offre est rendue possible par :

Une excellente maîtrise des référentiels et des domaines de formation, par deux organismes de formation reconnus pour leur sérieux et leur implantation locale

Un partenariat médico-social concret, ancré dans le contexte et la réalité des projets locaux, avec l’intervention de nombreux vacataires professionnels des établissements et services haut-rhinois.

ORGANISATION DE LA FORMATION
Cette formation modulaire de 1365 h se déroule sur le mode de l’alternance, avec 4 à 5 jours par mois de formation pendant 19 mois, d’octobre 2017 à avril 2019. L’IRFA et l’ISSM se relaient pour assurer les 4 domaines de formation :


DF1 « Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale » Module proposé par l’ISSM 140h (126h + 14h)
DF2 « Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité » Module proposé par l’IRFA 161h (98h + 63h)
DF3 « Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés » Module proposé par l’ISSM 91h (63h + 28h)
DF4 « Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne » Module proposé par l’IRFA 112h (70h + 42h)

Coût : 5 775 € pour un parcours total (Coût horaire : 11 €).
Paiement par module, directement soit à l’IRFA, soit à l’ISSM. Cofinancement par les OPCA, et les Employeurs et divers partenaires éventuels (Conseil Régional, Fonds Social Européen, CNSA, …).
Pour plus de renseignements, contacter l’ISSM.

Coût et financement

Personnes demandeurs d’emploi : le Conseil Régional Grand-Est et un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA, par exemple : Uniformation, Agefos) prennent en charge les frais pédagogiques.
Personnes recrutées dans le cadre de contrat de professionnalisation : Cofinancement par l’employeur et l’OPCA avec l’aide éventuelle de l’Etat.
Personnes salariées (formation professionnelle continue) : Cofinancement par les OPCA, et les Employeurs et divers partenaires éventuels (Conseil Régional, Fonds Social Européen, CNSA, …)

Pour plus de renseignements, contacter l’ISSM.

Calendrier et lieux de formation

Des formations sont prévues sur les sites de Colmar et de Mulhouse.
Les calendriers sont arrêtés en accord avec le Conseil régional du Grand-Est.

Sur le site de Colmar, une formation spécialité « Vie à domicile » est organisée du 29/05/2017 au 11/04/2018 (financement Conseil régional – Uniformation).

Sur le site de Mulhouse, une formation spécialité « Vie à domicile » est organisée du 05/09/2017 au 20/07/2018 (financement Conseil régional – Agefos).

Informations complémentaires et renseignements

Contacts :

Responsable administrative - Site de Mulhouse Elisabette GIORDANI Tél. : 03 89 33 57 91
Responsable administrative - Site de Colmar Valérie VALTON Tél. : 03 89 79 26 48

Documents téléchargeables

Présentation de la formation
Domaines de formation
Règlement d’admission
Décret d’application

DOCUMENTS RELATIFS AUX SPÉCIALISATIONS :

Schéma des spécialisations

DOCUMENTS RELATIFS A LA FORMATION CONTINUE DES SALARIES

Dossier d’inscription
Calendrier prévisionnel